NOS RÉSIDENTS EN 2019

English version

Artistes précédemment en résidence en 2019

_
FLORENT AUDOYE

A travers le dessin, la vidéo, l’écriture ou la performance, Florent Audoye a amorcé une œuvre marquée par les thèmes du travail administratif et du genre. Florent détourne de manière burlesque et absurde l’autorité du pouvoir institutionnel (...)


Florent Audoye, Faire rêver c'est un métier, Performance-spectacle en dix actions, 50 min., Festival FRASQ#8, Gentilly, France, 2016. © Hélène Langlois

_
SHIRLEY BRUNO

Le travail de Shirley Bruno se nourrit de son héritage haïtien, en préservant et radicalisant ses traditions ancestrales et la mythologie. Elle crée des mythes modernes qui révèlent l’impermanence dans la ligne imprécise entre le monde matériel et métaphysique, le documentaire et fiction, la mémoire collective et l’Histoire.


Shirley Bruno, Tezen, film, 2016.

_
ESTEL FONSECA

Fascinée par les mystères de l’humain, de ses maladies et de ses créations, de même que par le mystère des paysages et de leurs mouvements, Estel Fonseca est guidée par le désir d’épouser les lignes du présent (...)


Estel Fonseca, MAMMIFÈRES À FREIN (détail), terre cuite, papier mâché, ex-voto, peinture et fer à béton trouvé, vue d'exposition AUTOMNE HIVER INTERSAISON, Galerie du Tableau, Marseille, 2019 © Estel Fonseca

_
DOROTA GAWEDA & EGLE KULBOKAITE

Dans leur travail, elles abordent des écrits de théorie et de fiction inspirés par le mouvement féministe, par l'émancipation via la technologie et la discursivité de l'espace. Avec YOUNG GIRL READING GROUP, Gaweda et Kulbokaite étudient l’acte de la lecture comme une expérience intime, ayant le potentiel de devenir une performance publique à travers le «déchargement» des mots.


Dorota Gaweda & Eglè Kulbokaitè, YGRG 159: SULK, installation and performance at ANTI - 6th Athens Biennale, 2018.

_
JULIAN HOU

Le travail de Julian Hou mêle fictions sonores, musique et langues vivantes, des costumes faits main et des vêtements imprimés, de même que le dessin et le design (...)


Julian Hou, Dreamweed, vue d'installation, Unit 17, Vancouver, 2018

_
ANNE LISE LE GAC
En collaboration avec Arthur Chambry

DUCTUS est un concert de trajectoires, des danses en conversation, un dîner de souvenirs, avec pour objectif de mettre en situation cette CHOSE qui nous guide dans la voie de la composition. L’équipe se compose de 4 « voyageurs » aux profils hétéroclites, qui s’agencent selon un ensemble de fonctions, tâches, partis pris à activer.

Anne Lise Le Gac, en collaboration avec Arthur Chambry, est accueillie en résidence en partenariat avec le festival Parallèle (Marseille).


FORCE "G" en collaboration avec Arthur Chambry, ©Alessandro Sala , Courtesy of Centrale Fies in the frame of Live Works Vol.6

_
FLEUR MELBOURN

Fleur Melbourn réalise des films et créé des installations qui explorent l'exposition des humanités à la malveillance du pouvoir (...)


Fleur Melbourn, Eileen, affiche de film peint à la main, installation sur fenêtre, dimensions variables (Collaboration avec Kate Mackeson, soutien précieux Naser Dushica), In Extenso, Clermont-Ferrand, 2018.

_
JEANNE MOYNOT & ANNE-SOPHIE TURION
En partenariat avec le Festival Actoral, Marseille.

Ensemble, Jeanne Moynot et Anne-Sophie Turion circulent librement du white cube à la black box en créant des installations, des performances et des spectacles. L’envers du décor bascule sur le devant de la scène (...)


© Hervé Veronese, Centre Pompidou

_
JOSÈFA NTJAM

Le travail de Josèfa Ntjam est transversal, liant aussi bien la vidéo que l'écriture, l'installation et le photomontage. Ce sont des mondes de possibles – des futuribles -, des topos qu'elle crée. Un monde ou le corps ne serait plus, des plantes en révoltes, ou bien des univers ou le volcan côtoie des nuages de coraux à l'ombre d'un bananier.


Josèfa Ntjam, Hilombi #2, photomontage, 2018

_
BEN SAINT-MAXENT
En partenariat avec OÙ, Marseille.

Ben Saint-Maxent pense et réalise ses projets comme autant de contributions aux recherches qu'il entreprend autour de l'histoire de la fabrique de l'exotisme.


Ben Saint-Maxent, Pimpology, détail d'installation, 2016, Bazaar Compatible Program, Shanghai