ARTISTE EN RÉSIDENCE

English version

_
JOSÈFA NTJAM

Née en 1992 à Metz. Vit et travaille à Paris.
ntjamjosefa.com

Le travail de Josèfa Ntjam est transversal, liant aussi bien la vidéo que l'écriture, l'installation et le photomontage. Ce sont des mondes de possibles – des « futuribles »* –, des topos qu'elle crée. Un monde où le corps ne serait plus, des plantes en révoltes, des univers où le volcan côtoie des nuages de coraux à l'ombre d'une palmeraie. Les lectures performées sont un médium que Josèfa Ntjam utilise depuis quelques années. Incarner l'écriture, sortir les mots par la bouche en « chair-mot-de-passe »*. Très empreinte d’un travail de spéculation autour du cosmos comme zone de projection, Josèfa Ntjam développe depuis plusieurs années un travail lié à la science-fiction. Portée par SunRa ou BattleStar Galactica cette image d’un vaisseau, un bout de Terre en « perpétuel mouvement » sera resté pour elle ce lieu de prospection dans lesquelles ces histoires, objets et images prennent forme.

Josèfa Ntjam a fait ses études à l’Ecole Supérieure d’art et de design d’Amiens (FR), à l’Institut des Arts et des Cultures de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (SN) et est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges (FR) et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Paris-Cergy (FR). Ses travaux et performances ont été présentés à Bétonsalon, Paris (2018) ; CAC Brétigny, dans le cadre The Cheapest University (2018) ; au Mac Val, avec le collectif Black(s) to the Future (2017) ; à l’Artothèque de Strasbourg (2018) ; aux Grands Voisins, Paris, avec le collectif Diamètre (2017).

* Futuribles est un néologisme conçu par Bertrand de Jouvenel, à partir des mots futurs et possibles.
* chair-mot-de-passe est une expression employée par Sony Lab’ou Tansi (1947-1995), écrivain congolais.


Josèfa Ntjam, Mont Cameroun, photomontage, lamination sur impression jet d'encre, clous, 150 x 200 cm, 2018


Josèfa Ntjam, Hilombi #2, photomontage, 2018


Josèfa Ntjam, Plantes en révoltes, performance, 90min, Artothèque de Strasbourg, 2018


Josèfa Ntjam, Fish Tank Family, photomontage, 2018