HORS-LES-MURS

English version

_
UP IN THE CLOUDS, QUI DIT BLEU ?
Shirley Bruno, Josèfa Ntjam

29 août – 5 septembre 2019
Vernissage le jeudi 29 août de 14h à 19h

Bastide Projects
19 rue du Chevalier Rôze
13002 Marseille

Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 19h et sur rendez-vous.


© Josèfa Ntjam, 2019

Dans le cadre de sa programmation hors-les-murs, Triangle France - Astérides a le plaisir de vous inviter au vernissage de Up in the clouds, qui dit bleu ? 
Cette exposition met en dialogue le travail de Shirley Bruno et Josèfa Ntjam, artistes en résidence en 2019, autour d’une sélection d’oeuvres récentes ou créées spécialement pour l’occasion. Up in the clouds, qui dit bleu ? amplifie plusieurs histoires, plusieurs voix, et présente des créations excentrées des visions occidentales actuelles, laissant la place à des pratiques singulières et féministes. 

Shirley Bruno, artiste et cinéaste, s’attache aux mythes, aux mémoires documentées et aux formes de discours issues de différents systèmes de transmissions orales et écrits.?Shirley Bruno née en 1980 de double nationalité haïtienne/américaine, traite le sens des choses comme un phénomène vivant sous la forme de fiction. Dans l’œuvre présentée ici, Tezen, l’artiste cinéaste accompagne et filme une famille réunissant trois générations autour d’un conte traditionnel haïtien sur le thème de l’eau et l’esprit qu’elle convoque. Filmé et diffusé en créole haïtien, (sous-titré en français et anglais), Shirley nous livre plusieurs récits fictifs ou interprétations ambigües de certaines vérités et peurs. Un cheminement sensible et honnête (terme cher à l’artiste), vecteur de conversations infinies entre ancêtres et générations actuelles.??

Josèfa Ntjam est une artiste travaillant sur le renversement des symboles et la création de nouvelles icônes par le biais de multiples pratiques telles que la vidéo, le photomontage, l’écriture et la performance.?Josèfa Ntjam, née en 1992 en France, utilise les images comme des formes de vie possibles à partir de scénarios référencés qu’elle échafaude ou réécrit selon un processus qui lui est propre. Le travail de Josèfa puise et se réapproprie les esthétiques et sensibilités afrofuturistes notamment qu’elle ne cesse d’augmenter voir d’accélérer. L’artiste présente ici plusieurs œuvres : vidéo, impressions sur papier, vinyls contrecollés sur la vitrine ainsi qu’une impression textile. Les échelles de ces différents travaux mélangeant images détournées/détourées et éléments de langages participent activement à la réécriture et à la fusion de nouveaux principes de lectures et assimilations des ressources imagées et le sens de nos discours. Une démarche ayant pour but d’offrir d’autres vérités, d’autres stratégies souples et anticipatrices. 


PROGRAMME PUBLIC DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION
Samedi 31 août, à partir de 17h30

Triangle France - Astérides vous donne rendez-vous pour une série d’événements :  
* l’exposition Up in the clous, qui dit bleu ? sera en partie désactivée de 17h30 à 19h afin d’accueillir cette programmation événementielle. 

CONVERSATION
Triangle France - Astérides invite Aude Christel Mgba à converser avec les artistes de l’exposition, afin de mettre en perspective leurs pratiques respectives. 

PERFORMANCE
Josèfa Ntjam présente sa performance Hilolombi #2, Et si nos corps en formes de gouttes côtoyaient les étoiles (durée : 30 min.)

Aude Christel Mgba est une commissaire indépendante basée à Amsterdam, dernièrement participante du programme curatorial De Appel 2018/19. Entre 2017 et 2018, elle a été commissaire à l'Espace doual’art , un centre indépendant d’art contemporain, qui produit des interventions artistiques spécifiques dans l'espace urbain de Douala, en servant d’intermédiaire entre les acteurs sociaux et économiques ainsi que la population et les collectivités locales. En 2017, Aude assiste Cécile Bourne-Farrell pour le SUD2017, une triennale internationale d'art public organisée par doual’art pour la ville de Douala. Elle est membre du Madrassa Collective, un groupe de huit commissaires internationaux formé à la suite d’un atelier organisé par l’Atelier de l’Observatoire en octobre 2015 à Casablanca, au Maroc. Elle a co-organisé avec le groupe Something to Generate From (Juin-Août 2016) au Kunsthal Aarhus au Danemark; Bazar (Mai 2017), un projet présenté dans le cadre de la deuxième édition du festival Supercopy à Mannheim. Perpétuer les liens entre le contemporain et l'ancestral à travers des collaborations entre artistes, chercheurs, écrivains et artisans, elle réévalue les pensées décoloniales du monde contemporain. Très attachée aux valeurs ancestrales qui auraient germées à des antipodes géographiques, elle crée des connexions entre le passé, le présent et le futur.



Shirley Bruno, Josèfa Ntjam, Up in the clouds, qui dit bleu ?, exhibition view, Triangle France - Astérides, Bastide Projects, Marseille, 2019 © Aurélien Meimaris



Shirley Bruno, Josèfa Ntjam, Up in the clouds, qui dit bleu ?, exhibition view, Triangle France - Astérides, Bastide Projects, Marseille, 2019 © Aurélien Meimaris



Josèfa Ntjam, Tableau-ciel face contre-Terre, exhibition view, Triangle France - Astérides, Bastide Projects, Marseille, 2019 © Aurélien Meimaris



Shirley Bruno, Josèfa Ntjam, Up in the clouds, qui dit bleu ?, exhibition view, Triangle France - Astérides, Bastide Projects, Marseille, 2019 © Aurélien Meimaris



Shirley Bruno, Josèfa Ntjam, Up in the clouds, qui dit bleu ?, exhibition view, Triangle France - Astérides, Bastide Projects, Marseille, 2019 © Aurélien Meimaris